Pourquoi s’offrir de la visibilité sur ses supports de manutention logistiques ?

Cet article va vous permettre de prendre conscience que vos supports de manutention peuvent vous faire réaliser de très belles économies sur vos coûts d’opération.

 

La gestion actuelle des supports de manutention logistiques

Les supports de manutention logistiques comme les palettes, caisses, bacs, rolls, bennes ou containers sont des éléments essentiels de la supply chain. Éléments qui n’ont d’ailleurs pas beaucoup évolués techniquement ces 50 dernières années… Les assets logistiques permettent de faire circuler toutes les marchandises, dans les meilleures conditions possibles, entre tous les acteurs de la chaîne logistique, jusqu’à leur destination finale.

shutterstock_1389976250Néanmoins, malgré leur importance, la gestion de ces assets logistiques est très loin d’être aisée car souvent incontrôlable, lourde et complexe. D’autant plus complexe qu’il y a d’acteurs différents dans la boucle. En effet, l’ensemble des acteurs de la supply chain mais principalement les chargeurs, souffrent du manque de visibilité sur leur utilisation, localisation et circulation. Chaque acteur passe beaucoup de temps à les chercher pour pouvoir opérer.

D’un point de vue financier, ces assets sont considérés comme des immobilisations matérielles ou des consommables. L’optimisation de leur utilisation n’est pas seulement du bon sens, mais elle est aussi une composante des opérations logistiques ayant un impact direct sur la performance financière de l’entreprise. Manquer de supports de manutention logistiques en production est impensable, car le traitement des marchandises serait alors impossible. La pratique la plus courante pour régler le problème est de se doter de beaucoup plus d’assets dans la boucle que le réel besoin. La cause racine elle, n’est que très rarement travaillée faute de solution performante disponible.

L’objectif de chaque acteur de la supply chain est non seulement de livrer en temps et en heures les marchandises qui lui sont confiées et de le prouver, mais surtout d’accélérer les flux. En effet, le véritable challenge est désormais de livrer de plus en plus vite pour remplacer les stocks des produits vendus et ne pas rater de ventes futures par manque de produits disponibles. Cela évite un stock trop important là où il n’est pas nécessaire puisqu’il coûte très cher…

Alors comment livrer plus vite si on ne monitore pas les temps de trajets effectifs, qu’on ne sait pas où nos marchandises sont immobilisées et pendant combien de temps ?

 

Les écueils d’une gestion sans visibilité 

Aujourd’hui, sans solution pour rendre visible les supports de manutention, les logisticiens sont souvent confrontés aux problématiques suivantes :

  • Contrôle et visibilité des flux – Certains trajets d’expédition ont des parcours contre productifs et parfois les assets logistiques et marchandises sont immobilisées à un endroit sans que l’expéditeur et destinataire ne soient avertis. Si la marchandise se retrouve immobilisée au mauvais endroit et au mauvais moment, cela induit des tensions entre le fournisseur et son client. Cela représente aussi un surcoût et plus grave, des ventes potentiellement perdues. En effet, un support de manutention plein immobilisé au mauvais endroit nuit gravement à la productivité. C’est tout aussi vrai pour un support de manutention vide, bien que cela soit légèrement moins grave. Les laisser inactifs coûte de l’argent, en attendant de les renvoyer au point de départ de la chaîne d’approvisionnement pour qu’ils puissent effectuer une nouvelle boucle.
  • Perte – Un certain nombre de supports de manutention sont perdus dans la nature ou considérés comme tels et doivent être achetés de nouveau pour pouvoir continuer d’opérer le processus de distribution nominal (15-20% de perte annuelle généralement constaté).
  • Inventaire – L’inventaire régulier des actifs logistiques réclame un temps précieux et de nombreuses ressources humaines doivent être mobilisées. D’autant qu’à J+1, cet inventaire est la plupart du temps déjà faux…
  • Non disponibilité – La grande majorité des opérateurs consacre beaucoup de temps et d’énergie à la recherche des assets logistiques nécessaires à l’envoi de leurs marchandises au moment où ils en ont besoin. Ils sont parfois obligés de passer par un packaging de substitution qui prend plus de temps à préparer et à mettre en oeuvre. Le temps et le packaging non réutilisable représentent alors un surcoût pour l’entreprise, souvent 4x le coût à la rotation du packaging réutilisable.
  • Surstock – Lorsque que le besoin en stock de supports de manutention est surévalué, les supports de manutention non utilisés occupent un précieux espace de stockage. Cet espace est souvent recherché dans un entrepôt pour stocker de la marchandise ou circuler avec plus de fluidité avec les engins motorisés.
  • Sous utilisation – Certaines références de supports de manutention ont un taux d’utilisation très faible. Cependant, par manque de visibilité, il est difficile de s’en rendre compte et quand vient l’heure de l’investissement matériel annuel, ils sont réapprovisionnés à tort (15%).

La valeur d’un inventaire dynamique en temps réel et autonome pour ses supports de manutention

En équipant les supports de manutention d’une solution IoT, il est désormais possible de les localiser et de suivre leurs flux en temps réel. Cela permet d’avoir en permanence un inventaire autonome juste et d’éviter tous les écueils cités précédemment.

Ce suivi permet, en premier lieu d’être alerté en cas d’anomalies sur leur utilisation (assets aux mauvais endroits, immobilisation trop longue d’un asset, trajet trop long, sur-stock et sous stock dans un entrepôt, etc.) et donc de faciliter la prise de décisions des responsables logistiques au quotidien.

logistique-entrepot-tablette-application-thegreenflux-CARRE

 

De plus, en analysant les data de localisation, de flux, de transports  et de stocks, les responsables logistiques peuvent aussi sur le plus long terme mettre en place des plans d’actions efficaces pour améliorer la performance économique opérationnelle de leur supply chain en  :

  • Réduisant les temps de transports
  • Réduisant les temps d’immobilisation
  • Augmentant le taux de rotation
  • Augmentant le taux d’utilisation
  • Augmentant le taux de service
  • Réduisant le coût d’opération lié aux emballages de substitution

Pour vous accompagner dans cette démarche, nous avons développé une solution innovante qui vous permet de mieux maîtriser votre supply chain en vous offrant de la visibilité en temps réel sur l’ensemble de vos assets logistiques.

 

TheGreenFlux